Qui veut voyager loin ménage sa monture

Déblayer soi-même des gravats grâce à un camion à benne basculante

location-benne-basculante-deblayage-gravats-travauxLes travaux dans notre future maison de vacances sont bientôt terminés. Mais il nous reste du nettoyage à faire, avant de nous occuper du jardin au printemps. Pour cela, nous avons loué un camion à benne basculante afin d’évacuer les gravats, les morceaux de bois et le surplus de terre. Vous verriez l’état de l’extérieur de la maison : un véritable chantier ! Il était temps que ça se termine. En plus, on commençait à être de plus en plus éreintés, à force de faire des allers et retours le week-end pour voir l’état d’avancement des travaux. Mais nous sommes soulagés de savoir que l’année prochaine, nous pourrons passer nos vacances dans notre demeure à la montagne.

Une manœuvre délicate pour le faire rentrer

Il y a encore quelques années, nous ne pensions pas qu’un jour nous serions propriétaires d’une résidence secondaire dans un petit village montagnard. Mais ces derniers temps, les tarifs de l’immobilier ont bien baissé et nous avons pu trouver une magnifique maison à un prix abordable. Bien sûr, il était nécessaire de la rénover. Nous avons dû changer les fenêtres, isoler la toiture et les murs. Heureusement, la facture a pu être diminuée grâce à des crédits d’impôt et des subventions. De même, nous réalisons seuls quelques travaux. Et pour enlever tous les gravats et déchets accumulés au fil des semaines, nous avons emprunté le camion d’un ami et emprunté une benne basculante comme celles-ci. Bon, en revanche, samedi matin, ce fût laborieux de manœuvrer et d’accéder à notre propriété. Nous n’avions pas du tout l’habitude de conduire un tel engin et la prise en main fût un peu compliquée. Nous y sommes finalement arrivés et après plusieurs trajets, nous maîtrisions cette manœuvre.

Une journée de dur labeur et des rencontres

Mon mari n’avait jamais conduit de camion de cette taille et encore moins utilisé une benne basculante. Donc il a fallu quelques essais avant qu’il arrive à bien s’en servir. Je dois reconnaître que ce ne devait pas être facile, d’autant qu’il y avait des gravats un peu partout sur le terrain. Heureusement, nous avons pu compter sur l’aide de nos futurs voisins. Pour les remercier, j’ai profité de leurs allers et retours à la déchetterie pour préparer quelques plats et des gâteaux. J’avais fait des cakes salés, des crêpes, un gâteau au chocolat et une tarte aux pommes. Après plusieurs heures de délayage, ils étaient ravis de pouvoir manger un morceau. Et à la belle saison, lorsque nous viendrons séjourner pour nos vacances, nous en profiterons pour faire plus ample connaissance. Mais au moins, cela nous a permis de discuter et d’échanger un peu.

Laisser une réponse

*